Les expositions de l'été 2016

 

Regards Sur vous présente cette année 5 artistes - 1 photographe, deux sculpteurs et deux peintres. 

La mise en scène des expositions est assurée par Georges Bruchet, lui-même sculpteur.  

Rendez-vous en juillet et août ! 


Sébastien Alibert, sculpteur

 

 

Sculpteur, peintre, Sébastien Allibert pratique aussi le dessin, la photographie ou encore la gravure. Cet ancien élève de l'Ecole des Beaux-Arts de Saint-Etienne a complété sa formation par un parcours en arts appliqués. Alors qu'il travaille comme graphiste textile (encore une corde à son arc), il fait la rencontre de Marc Saint-Pierre avec qui il s'initiera au travail de la terre, à la technique des moulages, pour finalement réaliser des pièces en bronze.  

 

 


Françoise Grataloup, peinture

 

"Issue d’une famille d’artistes, j’ai malheureusement perdu un temps précieux à parcourir des chemins qui n’étaient pas faits pour moi.  Après de multiples détours, un certain entêtement, et enfin, une formation tardive en arts graphiques, je me suis finalement rapprochée de ce qui était profondément ancré en moi, à savoir : la création par le biais des arts plastiques. "

 

"Nul besoin de figurer : ma peinture est abstraite, avec un souci permanent de recherche d’équilibre. C’est le jeu de matières qui constitue la base de mon travail : acrylique, encre, pigments et collages en sont les principaux éléments."


Eric Jousserand, céramiste

 

Attiré par l'art de la céramique, il rentre à l’Ecole nationale supérieure des arts appliqués de Paris.  Il découvre les ateliers d’art Les Parsonniers à Yssingeaux animés notamment par le potier de grès émaillé Hubert Rouchouze. Cela lui donne l’occasion d’exposer à l’étranger dans le cadre des échanges franco- allemands de la ville. Il se professionnalise au cours de stages auprès des céramistes Xavier Duverre, Lionel Rister, Marc et Arlette Simon, Vanessa Gillet et Joselyne Saezsimbola.

 

En 2013, il complète sa formation dans le cadre d'un stage à l’atelier de création céramique de Dominique Legros. Cet été, il nous présentera, ses "dents de mamouths", et des sculptures qu'il prépare pour l'exposition. 

 


Marika, peintre

 

Marika peint depuis 2013. Elle peint avec ses mains sur des papiers cartonnés. 

Marika est née en Avignon en 1974. Sa mère est une peintre tchèque et son père « chargé de collections antiquaires ».

Et « au milieu de ses mémoires plus ou moins lourdes et d’histoires à parler familiales, surgirent quelques créatures d’un autre monde pourtant si connu… choc visuel qui déclenche tout, c’est la Haute-Loire, le Puy en Velay, en 2007. « En ce pays, j’imagine la braise en sous-sol »


Jacques Prudhomme

 

"En photographie, la performance ne m'intéresse pas vraiment.

Je cherche plutôt à susciter l'émotion au travers des images."

 

Jacques Prudhomme crée des sténopés, étranges photographies en noir et blanc nées de lenteur de l'exposition. " 

"Le sténopé est un système de photographie sans objectif. Sa conception est vraiment sommaire : il s'agit de réaliser un petit trou dans une boite étanche à la lumière, à l'intérieur de laquelle on a placé du papier photosensible. Je suis toujours étonné de voir ce que l'on peut faire avec des moyens aussi simples."